CR réunion équipe animation du 23 janvier 2016

Publié le par Pat 2015

La démarche Créteil en Transition en 2016

Suite à la réunion d’équipe d’animation du 23 janvier


Action 1 – Se faire connaître à Créteil : nos trois priorités

Notre petit sondage a fait émerger 3 thèmes à aborder en priorité :

  1. Le végétal et la nature dans la ville

  2. Le recyclage des objets usagés (repair’café, trocs)

  3. L'alimentation de demain.

Il reste à voir comment ces thèmes peuvent être déclinés en animations, pour mémoire :

  • participation à des rencontres festives les samedis après-midi au CSC M. Rebérioux tous les 1 ou 2 mois, de préférence en lien avec des associations cristoliennes

  • participation (stand ?) à divers évènements organisés par d’autres, à repérer dans Vivre ensemble, CSC etc.


Action 2 – Promouvoir, soutenir et mettre en réseau les initiatives cristoliennes cohérentes avec la transition

Il a été décidé de rencontrer les porteurs des projets cristoliens les plus avancés afin de mieux cerner comment les soutenir :

  • Paniers de Créteil (AMAP) → Hervé prend contact

  • Réseau de jardins partagés, pour échange de plantes entre particuliers, partage d’outils et de graines, mutualisation du compostage (avec le jardin partagé créé au CSC et potentiellement le jardin des Bleuets, de l’école des Sarrazins, le réseau Alfortville)
    → Patrick et Hervé prennent contact

Pour mémoire, les autres actions identifiées, engagées par des acteurs cristoliens :

  • Epicerie solidaire (Epicéa)

  • Formation au vélo et balades

  • Nettoyage des berges de Marne, veille sur le Lac

il est proposé que chacun consulte ses contacts et complète ces informations : est-ce que vous connaissez ces projets ? (objectifs recherchés, moyens/soutiens, structure/association, contacts …)


Pour mémoire, d’autres projets déjà évoqués au fil de nos rencontres :

  • compostage collectif (écoles, cantines ; associés avec jardins en pied d’immeuble)

  • plantation d’arbres fruitiers (sur espace public ? sur jardins partagés ? aux abords de l’habitat collectif ? avec les centres de loisirs ?)

  • agriculture sur les toits de l’habitat collectif ?

  • trajets pédi-bus (pour écoles)

  • zones d’espace public apaisé, y compris pour enfants

Commenter cet article